Fabien Delaube 

Capture d’écran 2015-08-18 à 15.45_edited.jpg

Chez Fabien Delaube, le visage garde le mystère d’une île nue. Parfait technicien du fluide et des couleurs fondues, dans une gamme froide qui soutient complètement son discours, l’artiste, par cet aspect lisse voire glacé, fige les émotions.

 

Aller à la rencontre de l’autre, c’est à dire de l'observateur, inverse les rôles. L’oeuvre devient curiosité.

Qu’y a-t-il de l’autre côté? L’artiste nous renvoie à nous-mêmes: ce que nous y découvrirons sera forcément notre "moitié cachée".

Babel
Télémaque